pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka
Melanie M
17
Commentaires
0
Livres ajouter

A propos

Bonjour, je suis une lectrice sans prétention mais qui apprécie de choisir les auteurs en fonction de mes goûts. J'ai entendu parler de ce site et lu quelques pages avant de m'inscrire. J'aime lire des romans, de la poésie et des nouvelles. Les textes courts me plaisent et collent avec mon emploi du temps.

Livres Il y a 0 livres
Commentaires Il y a 17 commentaires
Notes Commentaires
8/10
Que dire de ce texte si ce n'est sa faculté à vous faire ressentir le poids de la bêtise d'un adulte sur un enfant. Le petit Charles a du caractère mais il a, malgré lui, la fébrilité de son âge. Son besoin de justice et de vérité est criant. Sa maman le connait et elle a flairé le dérapage comportementale du professeur et du directeur. Cette discipline de fer et cette facilité à giffler sont d'un autre temps. Racontée par le très jeune Charles, cette scène ponctuée par les larmes du g...
8/10
Comme c'est mignon ces petits bouts de poésie. Quelle fraicheur ! Clara, vous savez observer et raconter la nature. Je vous dis un grand bravo.
7/10
Un personnage féminin fort qui ne mâche pas ses mots, cette Catherine. La culture Maya vaut bien que l'on se batte pour elle et Catherine sait visiblement le faire, tant mieux. Il y a du rythme dans cette nouvelle et de l'action. Les premières phrases de cet extrait son crédibles. L'héroïne a plusieurs batailles à livrer mais donne tout de suite l'impression qu'elle sait aller au bout de ses combats. Elle sait ou elle va tous nous emmener, c'est très bien.
9/10
Quelle belle surprise encore que ce texte. C'est ciselé et d'une précision rare. L'intensité dramatique est de première force. Ouah !
8/10
Recul et délicatesse sont au rendez-vous de ce texte trop court.
7/10
Comme une pause non calculée mais voulue par la vie, Louis se pose et nous emmène dans les couloirs d'un hôpital, destination fortuite d'un mal de vivre cumulé jour après jour. Nous sommes là, témoin de la chute d'un individu ou plutôt de son atterrissage dans un lieu qui fait peur mais qui lui permettra peut-être de se retrouver. Il n'y a rien de trop.
8/10
Aucun temps mort ne vient rompre un rythme soutenu et une scène dont la violence vous prend un peu au ventre. Ce stamper est d'une rare violence et cela semble être une routine. Belle amorce pour une histoire surement très sombre.
8/10
il y a de l'élégance dans ce texte et de la mélancolie. on se prend vite au jeu du vide et du souvenir. Un amour perdu, un amour fort et semble-t'il, sincère. Moi aussi, je trouve le titre superbe et la phrase de sous-titre très belle. Les deux transportent mon esprit et mon vague à l'âme. La couverture est simple.
7/10
Le rêve et la réalité de la vie. Souvent hélas, il n'y a pas de panneau "Danger" et les bons samaritains dans ce métier ne doivent pas trop courir les rues. Un guide offrant des clés, c'est comme une carte chance, ça ne se refuse pas !
8/10
Thriller plutôt sombre au vocabulaire efficace. Je ne suis pas trop lectrice de ce genre de littérature mais devant le classement, j'ai fait un effort et je l'ai lu sans trop de difficulté. Il n'y a rien de trop dans les descriptions.
7/10
Une lecture légère et agéable pour une pause café. Moi, je suis plutôt café.
8/10
Une petite histoire originale ! J'ai une kyrielle d'images nocturnes de la forêt dans la tête. J'ai copié le texte pour le lire à des enfants.
8/10
Relaxoconte, je ne connaissais pas. Comme la lecture, je trouve l"écoute d'un texte propice au développement personnel. Se poser pour écouter et laisser son esprit vagabonder et réfléchir est une démarche intéressante pour les plus jeunes. Intéressant !
8/10
Texte bien construit au ton savamment dosé. Le rythme est là. Les tous premiers mots transportent vers le mystère et l'envie d'en savoir plus.
9/10
Un début fort en intensité. La vidéo fait plonger immédiatement dans l'ambiance et l'espace morbide dans lequel l'action va se dérouler. Les mots, sont, comme dans la corde de mi, bien choisis.
8/10
De nombreuses questions émanent de la lecture de ces extraits. Le sujet est grave et les mots porteurs d'émotion et de réflexion sur une épreuve de vie qui doit être dévastatrice. Bravo à Sophie Leseur et Nelly Topscher. L'illustration de couverture est bien choisie.
8/10
La richesse des dialogues nous invite à plonger dans l'histoire sans effort. L'oppression est là , bien vivante et traine avec elle son lot d'injustice. Les prénoms collent à la peau de l'Egypte. Un peintre, comme un auteur, peut rendre à l'histoire toute sa véracité. Extrait accrocheur.
Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !