pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka

PETITES HISTOIRES DE LA MODE

Auteur :

MARTINE MAGNIN

Categories : Ouvrage pratique
Date de parution : 16/01/2021

Extrait
(2 avis)
Couverture
PETITES HISTOIRES DE LA MODE

 

Les Petites Histoires de la Mode est un abécédaire poétique et pratique où les gourmets de mode, mais aussi ceux qui apprécient la saveur d’un mot inédit, désuet ou étranger, pourront picorer à leur guise ! Ce projet généreux et hédoniste est émaillé de citations et de digressions qui nous ravissent ou nous surprennent. 
« Accessoire, Aiguille, Alpaga, Angora, Anorak, Ballerine, Batiste... » ne sont ni des formules incantatoires, ni les vers d’une poésie lettriste, mais des mots qui appartiennent au vocabulaire du vêtement. Tous ces mots si beaux portent un peu de notre histoire et nous invitent au voyage, à la découverte d’échanges séculaires entre des populations habitées par le goût de la parure et du vêtement.

En effet, la mode est commune à l’humanité : indifférentes à nos modes occidentales, des modes naissent et disparaissent, à un rythme plus ou moins effréné, au sein de populations qui nous sont lointaines. Tous ces cycles de mode qui coexistent expriment le plaisir suscité par le renouvellement et la créativité. 

Les différents types d’habillement sont porteurs de sens : enrouler, envelopper, couper, bâtir, assembler, structurer la silhouette... il existe une multitude de possibles pour revêtir l’armature du corps humain. Toutes sont révélatrices des sociétés qui les adoptent. Par exemple, les Grecs de l’Antiquité étaient convaincus de la supériorité de leur conception du vêtement drapé. Les Massaïs en Afrique de l’Est partagent encore cette conception et il paraît qu’ils nomment ceux qui conservent leurs pets les personnes ayant adopté des vêtements coupés cousus... Encore un autre exemple, l’apparition à la Renaissance d’un vêtement qui contraint et remodèle le corps en dit long sur les recherches de maîtrise sur la nature et sur l’affirmation du pouvoir cher à cette période.

Les matières jouent un rôle essentiel dans cette construction : sèches, rêches, cassantes, souples, naturelles, végétales, animales, artificielles... brillantes, mates, moirées, chamarrées, damassées, transparentes ou opaques… Elles sont les gammes avec lesquelles jouer pour démultiplier les silhouettes. 

Le vêtement est en quelque sorte une sculpture mobile animée par le corps. C’est l’une des créations les plus visibles et communes qui s’offrent à notre regard et à notre étude. Le vêtement recèle un grand pouvoir de transformation de l’individu, mais aussi, anime et participe au paysage que nous habitons.

Pourquoi se préoccuper de répertorier les mots du vêtement ? Pourquoi sauvegarder ce patrimoine ? Sombrer dans l’oubli ne fait-il pas partie du processus naturel de la mode ? Ces modes qui se démodent si rapidement ne sont-elles pas totalement décadentes ? Elles le sont certainement, leur renouvellement étant encouragé par leur rôle de marqueur social, attisé par les nécessités commerciales des rouages de la machine capitaliste. Mais en même temps, elles attestent la vitalité des créations humaines. Elles sont un terrain d’expression individuel et de transformation accessible à tous. La curieuse Histoire de la Mode exprime bien l’infini plaisir de savourer les trouvailles, les nuances, les beautés — et le riche vocabulaire — de ce domaine d’expression créative, qui de l’anonyme au grand couturier témoigne de la capacité de l’Homme à se renouveler sans cesse. 

Commentaires

TOPSCHER Nelly
Nelly78114
16/01/2021
.E
.C
Un sacré travail fait par l'auteure et un ouvrage que j'essaie de promouvoir comme agent littéraire. Décortiquer le vêtement pour en créer un abécédaire où j'ai appris des choses est un réel défi. Bravo
BLANC Déborah
Déborah Blanc
16/01/2021
.E
.C
La mode puise dans nos racines, dans notre histoire et notre imagination. Elle va et vient. Il y a des cycles et il est intéressant de voir combien elle est intimement liée à l'évolution des mœurs et à un contexte social ou politique. Pour moi c'est avant tout une signature identitaire. Les vêtements que nous portons, les choix vestimentaires que nous faisons en disent toujours un peu sur qui nous sommes (même si l'on prétend que l'habit ne fait pas le moine). Cet ouvrage doit être intéressant à bien des niveaux. La couverture est très sympa et donne envie.
Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !