pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka

LES ECURIES DES LUMIERES - chérubins éditions

Auteur :

Ella JOLLY

Categories : Romans
Date de parution : 04/05/2021

Extrait
(4 avis)
Couverture
LES ECURIES DES LUMIERES - chérubins éditions

Pour information, vous pouvez acheter ce livre en suivant le lien ci-après :

https://cherubinseditions.eproshopping.fr/1280888-les-ecuries-des-lumieres.html

Préambule : 

Stella est une orpheline de quatorze ans, adoptée par une famille aimant et ayant des animaux, tout spécialement une jument aveugle se prénommant Kâline.
Au fil du temps, l’adolescente noue un lien puissant avec celle-ci et commence à la monter.
cependant elle a un objectif, prouver qu'elle peut gagner un concours de saut d'obstacles de haut niveau avec Kâline, malgré son handicap.
Entre le lycée, ses amis, les mauvaises intentions d’autrui, l'équitation et les histoires de cœur, elle n'est pas au bout de ses peines

***

Stella fut soudain tirée du sommeil par la sonnerie de son réveil, la ramenant brutalement à la réalité. Non, elle ne tenait pas la main de sa grand-mère, qui l'emmenait faire une balade à poney. Non, elle ne lui avait pas cuisiné son plat préféré et ne lui avait pas raconté ses histoires d’adolescente qu’elle aimait tant.

La vieille femme était tout ce qu’il restait à cette jolie petite fille blonde aux yeux bleus. C’était une enfant très épanouie, toujours joyeuse et son sourire lui creusait deux jolies fossettes. Elle était toute fine et de taille normale.

Au souvenir de la journée de la veille, elle eut aussitôt les larmes aux yeux. Sa tendre grand-mère était décédée et elle avait atterri dans cet orphelinat.

Le jour précédent, quand elle avait pour la première fois franchi les portes de cet endroit rempli d’enfants, elle était persuadée que sa mamie l’y attendait avec une surprise. Elle était heureuse de rencontrer de nouveaux camarades de jeu et pensait qu’elle avait organisé un goûter.

Mais quand enfin on l’avait fait entrer dans une petite pièce très encombrée où il était inscrit « directrice » sur la porte, elle avait compris que quelque chose n’allait pas.

Elle voyait bien que cette imposante dame blonde, plutôt petite et rondouillarde, avait une mauvaise nouvelle à lui annoncer. Elle avait ouvert la porte précipitamment et se triturait désormais nerveusement les mains, tout en l’abreuvant de questions.

« Mais qui êtes-vous, et où est ma mamie ? » demanda finalement Stella, agacée.

La directrice lui lança un regard rempli de tristesse et de compassion, puis elle prit une profonde inspiration et dit :

« Aujourd’hui tu es une grande fille ; dans la vie, des gens partent, nous quittent. Ils passent de l'autre-côté, et même s’ils ne sont plus de ce monde, ils resteront toujours dans notre cœur… et patati et patata... »

Comme tous les enfants de dix ans, Stella n'était guère patiente et n'aimait pas qu’on la fasse languir. C’est pourquoi, sans attendre, elle répliqua :

« Venez-en au fait ! Que s’est-il passé ?

— Ma petite, je suis terriblement désolée… Ta mamie est morte… Mais ne t’inquiète pas, tout va bien se passer, on va te trouver une gentille famille », lui avait annoncé gravement la directrice, tout en s’approchant d’elle pour la serrer dans ses bras.

Stella la regarda quelques secondes, incrédule. Elle ne pouvait croire ce qu’elle venait d’entendre. Tout son corps s’y refusait, une telle chose n’était pas possible. Ce n’était pas sa mamie, il y avait erreur !

Soudain elle prit conscience que la directrice était encore plus mal à l’aise qu’auparavant, cette dernière n’osait croiser son regard : c’était dur, pour elle, de lui annoncer une si mauvaise nouvelle. Sa grand-mère était tout ce qu’il restait à cette petite, et voilà que toutes ses habitudes allaient être chamboulées. Plus de câlins, une vie à la dure, en ayant peur de rester dans cet endroit jusqu’à la majorité. Qu’allait-elle devenir ?

L’enfant se rendit enfin compte que ce n’était pas un gros mensonge, que son avenir était compromis et qu’elle n’avait plus de famille. Elle pleura longtemps, blottie contre le gros ventre de la directrice.

Commentaires

TOPSCHER Nelly
Nelly78114
06/05/2021
.E
.C
L'extrait donne envie d'en savoir plus sur le devenir de Stella.
rabiller delphine
Delphine 83
06/05/2021
.E
.C
bonjour et bienvenue sur pas vu pas lu. Le préambule nous indique que Stella va être adoptée et faire une rencontre avec une jument, j aurais aimer un extrait aussi de cette partie. Sinon le thème est posé et bien mené pour un roman qui touche les pré ados , je pense que Stella va nous faire découvrir pas mal d 'aventures.
Carré Clotilde
Clotilde C
25/05/2021
.E
.C
Un sujet difficile pour une jeune autrice mais assez bien amené. Les affres de la vie touchent très vite une personne même quand celle-ci est jeune. Toutefois, dans cet extrait sont amorcées de très jolies promesses d'aventures avec leurs bons et mauvais côtés. Plaisant !
Brunet Pascal
PascalB
07/06/2021
.E
.C
C’est très touchant et bien écrit. On sent parfaitement le désarroi de Stella qui attend vainement que se produise un miracle et qui finit par se rendre à l’évidence. Une très jeune auteure à suivre de très près ! La suite de son roman nous le confirmera. Bravo Ella !
Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !